Aller au contenu
sortir du lot en tant que freelance
Publié le jeudi 25 janvier 2024
  • carrière
  • indépendant

Sortir du lot: le grand défi du marché freelance saturé

Temps de lecture: 6 minutes

Le marché du freelance devient de plus en plus disputé. Chaque jour, des milliers de profils cherchent à se démarquer auprès des recruteurs. Avec une surabondance de talents disponibles, se faire remarquer devient un art en soi.

Les nouvelles règles du marché freelance 

Le marché freelance dans le digital en France a connu un boom entre 2020 et 2022 pour des raisons évidentes. L’offre de missions étant généreuse, plusieurs nouveaux professionnels se sont mis dans le freelance. Cependant, depuis 2023 on a l’impression de voir une réduction considérable de l’offre de missions freelance, face à un marché saturé de nouveaux candidats. 
Dans ce contexte, la question est: comment sortir du lot? 

Marché saturé

Le starter pack du freelance 

La base du travail du freelance en IT aujourd’hui passe par son rapport à son image. Le freelance doit veiller sur trois aspects fondamentaux de sa carrière: 

Visibilité en Ligne

Gardez votre profil LinkedIn à jour, clair et actif. C’est souvent la première source d’information pour les recruteurs.

Réactivité

Soyez prompt à répondre sur les plateformes de recrutement. Les recruteurs n’attendent pas longtemps et la rapidité peut être un atout décisif.

CV adapté

Votre CV doit être structuré et doit présenter les informations clés en fonction du poste visé.

Le mot du jour: Proactivité!

Pour les freelances en recherche de missions chez des grandes entreprises, généralement il faut compter passer par un intermédiaire: le recruteur 

N’étant souvent pas une personne techniquement spécialisée, le recruteur ne connait de la mission que des mots clés donnés par le client. Adaptez votre langage au sien: vous n’allez pas vous vendre en parlant de forme très technique et donc peu compréhensible. Dites lui vos qualifications dans les grandes lignes, et montrez que vous avez les compétences clés qu’il recherche dans un profil.

N’hésitez pas à étudier la page en ligne des recruteurs. Etudiez leurs pages LinkedIn et celles des entreprises de recrutement pour comprendre leurs méthodes de sélection, pour apprendre les mots clés qu’ils utilisent et, bien sur, pour vous maintenir informé des dernières offres. 

Le guide de la prospection by Karim Belamri

On vous a préparé un petit guide de prospection en partenariat avec le coach Karim Belamri.

Voici une méthode de suivi de prospection active, organisée, ciblée et surtout, efficace. Pour être proactif dans la prospection, vous devez contacter les recruteurs, et les relancer afin d’avoir des retours sur votre candidature. 

Votre objectif est d’intriguer le recruteur pour qu’il s’intéresse par votre profil. N’attendez pas d’être contacté, et n’hésitez pas à relancer en cas d’absence de réponse: allez à l’attaque!

Pour les messages, Karim vous propose la structure suivante: 

Voici un exemple:

Formule de politesseBonjour,
Pretexte de contactJ’ai vu que vous êtes recruteur en IT pour des grands comptes à Paris, et je crois être le profil que vous cherchez pour la dernière offre que vous avez partagée pour une mission PO/PM pour une refonte de site à Paris.
Question ouverteRecevez vous régulièrement des offres pour des missions longues pour PO/PM dans la data?
Preuve socialeJ’ai plusieurs années d’expérience en tant que PO freelance, ayant travaillé avec A, B et C.
Call to ActionPourrait-on pourrait trouver un moment pour en discuter pendant un call?
Formule de politesseJe vous souhaite une belle journée,
SignaturePrénom Nom

Les règles d’Or

  • être concis, ne pas donner trop de détails (intriguer le recruteur, et pas fatiguer)
  • personnaliser le message (les formules bateau ne réveillent l’intérêt de personne)
  • 1 seul CTA: booker un rendez-vous! Pas plus. 

À éviter

Attention

Des relances sans motif: un message de relance doit toujours contenir une information supplémentaire par rapport au dernier message. L’idée ce n’est pas de harceler le recruteur, mais de le rendre intéressé par votre profil ou, au moins, de vous donner une réponse négative vous permettant de passer à autre chose.